Introduction au référencement (naturel) – 1ere Partie

C’est en prenant conscience du fait qu’un site web n’est plus le seul visible sur la toile et qu’il existe aussi une multitude de maniere de le référencer que l’on peut comprendre comment améliorer sa visibilité sur internet. Il existe plusieurs clés essentielles à l’amélioration de votre réferencement naturel. Mais aujourd’hui nous débuterons avec les 3 clés qui me semblent fondamentales pour tout site.

referencement

Internet est devenu l’outil indispensable pour réaliser un prospect correct

  1. L’intégration HTML du site
  2. La rédaction de contenu
  3. La visibilité sociale

Vous êtes prêt ?! Allons-y !

A. L’intégration HTML du site

Aujourd’hui, on voit de plus en plus de sites web fleurirent autour de nous. Que cela soit en tant que blog , site marchand, site vitrine… A coté de cela, se developpent de véritables machines de guerre commerciales, essentiellement dans des sites comme Google, Bing, Yahoo, Facebook, Twitter. J’entends donc parler de réseaux sociaux essentiellement et de moteurs de recherches.

Pourquoi l’intégration HTML a-t-elle son importance dans le référencement naturel ? Tout simplement car les moteurs de recherche actuels tels que Yahoo, Bing ou encore Google, font travailler des robots ( aka Bots ). Le principe d’un robot est très simple malgré les algorithmes de traitements utilisés derriere ceux-ci. Le robot navigue tel un utilisateur lambda dont la soif de connaissance n’a aucune limite. Il bondit de lien en lien dans le simple but final d’avoir fait le tour du web visible (oui, il existe aussi des possibilités de se cacher). Bien évidement si cela n’était qu’un soucis de connaitre les liens du web dans son entiereté, tous les bots auraient déja accomplis leurs tâches depuis longtemps. En plus de ce travail, il recherche aussi toutes modifications, mises a jour, nouveautés effectuées sur les sites déja répertoriés. De véritables petits « big brother ».

 » C’est bien beau tout ça mais c’est quand qu’on parle de mon site ? « 

Et bien justement j’y arrive ! Les robots récoltent donc inlassablement des milliards et des milliards d’informations, puis grâce à leurs programmes internes complexes, classent et structurent l’ensembles des données selon des caractéristiques bien précises afin de créer ce que l’on appelle le référencement. C’est donc sur ce point que nous intervenons. Une des parties cruciales de la création d’un site web, même si en apparence elle peut paraître minime, est l’intégration HTML.

L’intégration HTML est la partie qui sépare la création graphique (aka webdesign) de la programmation dynamique (tel que le PHP/SQL). C’est un peu le squelette de notre site web sur lequel on va venir ajouter la peau( graphisme & CSS) ainsi que le cerveau et les muscles (PHP, Base de données, fonctions, classes etc…). C’est un point à comprendre car comme un être humain, un site web a une structure bien définie. Il est incohérent (sauf erreur de la nature) d’avoir un pied au milieu de la figure ou un oeil à la place du nombril. Et bien selon ce principe, il est incohérent d’afficher des données de maniere non réfléchie et surtout non compréhensible par les moteurs de recherche.

Reprenons les bases une à une :

1. il faut commencer par déclarer un DOCTYPE qui permettra à l’ensemble des navigateurs actuels de comprendre le site de la manière la plus adaptée. De plus, il faut annoncer la langue dans laquelle est écrite votre site.

 <!DOCTYPE html> // Déclaration d'un doctype
    <html lang="fr">  // Déclaration de la langue FR à l'ouverture de la balise html

2. Ensuite, vous devez donner un titre à vos pages; Ces titres sont les « grandes lignes » de votre site. Celles que l’on lit en premier, il est donc important d’y mettre des mots clés forts qui permettront aux visiteurs de savoir sur quelle page il est C’est aussi ce titre qui sera affiché dans les favoris ou les historiques de navigation. Dans cette optique, chaque page doit posséder un titre différent des autres afin de ne pas donner l’impression aux robots d’être sur un contenu dupliqué. La taille optimale d’un titre se situe entre 10 et 70 caractères.

Le titre de la page

3. Ensuite, nous allons nous attaquer à ce que l’on appelle les balises méta. Ce sont des éléments html qui permettent de donner des informations concernant votre site web au differents moteurs de recherche. Les plus connus sont sans aucun doute la balise meta description et la balise keywords , qui servent à distribuer respectivement la description de la page en cours de votre site web et les mots clés en accord avec la page ciblée. Afin d’être optimale, la meta description ne doit pas dépassé les 160-165 caractères et surtout etre en adéquation avec le titre de la page.

Pour la balise keywords ( mots clés pour les non anglophiles ), à l’heure actuelle, il n’existe plus vraiment d’optimisation. l’important est essentiellement de détailler le maximum de mots clés tout en restant dans le thème. Je vous conseillerais toutefois de ne pas vous attarder pendant des jours pour vos mots clés car leur impact a été revu à la baisse sur les algorithmes actuels.

N’oubliez pas aussi que le référencement n’est pas une fin en soi. Vous ne cherchez pas à avoir le site le mieux référencé du monde, mais simplement à être positionné sur des recherches afin d’attirer des visiteurs avec un potentiel d’achats, de telechargements, de lecture ou autre…

<meta name="description" content="Une description pertinente de votre page" />
<meta name="keywords" content="Vos mots clés ici, séparés par des virgules" />

4. Après s’être attaquer aux metadonnées, nous en venons au coeur de votre site, ce qu’il se passe dans le body. Bien entendu depuis HTML5, de nouvelles balises telles que header,footer,nav,aside,etc… ont fait leurs apparitions. Elles permettent essentiellement de savoir sur quelle partie du site l’on travaille. A coté de celle ci, vous avez toutes les balises HTML classiques ( span,div,h1,h2,table,strong,em,.. ). Ce sont toutes ces balises qui vont permettre de structurer votre site. Et nous avons de la chance les robots ne voient que cela et le contenu.

En effet un robot n’a pas la possibilité d’admirer le design de votre site. Il ne font que lire de maniere hierarchisée tout votre site. En partant des balises les plus importantes et decrescendo. C’est pourquoi il est très important de placer ses mots clés à l’interieur du contenu d’une façon optimale.
Tout d’abord, les titres sont à prendre en compte dès le debut du site. Il faut placer dans votre texte ( essentiellement le titre de la page ou de votre entreprise ) une balise h1 qui permettra de dire au robot :  » Regarde ceci est la chose la plus importante du site, lis la en premier ! « . Attention, il est recommandé de ne placer qu’un titre h1 par page.

</pre>
<h1>Le texte le plus visible de la page</h1>
<pre>

Mais comment je fais si je veux mettre d’autres titres ?

Et bien, c’est très simple, le langage HTML possède d’autres balises ( moins importantes ) pour affichés des titres. Par exemple, pour un slogan, vous pourriez utiliser un titre h2, pour un titre de paragraphe, il conviendrait surement un titre h3, etc… il faut aussi comprendre que plus on se rapproche du h5, plus il est preferable d’augmenter le nombre de titre de la même balise.

</pre>
<header>
<h1>Le titre de la page</h1>
<h2>Le slogan de ma page</h2>
</header>
<div class="Main">
<h3>Le titre de mon 1er paragraphe</h3>
Mon 1er paragraphe
<h3>Le titre de mon 2e paragraphe</h3>
Mon 2e paragraphe</div>
<pre>

Bien sur de la même manière, nous allons pouvoir utiliser les balises gras, italique, et souligné pour donner de l’importance à certain contenu. Je ne m’attarderais pas sur celle ci cependant. voici un exemple.


 Mon super <strong>paragraphe</strong> avec des mots en <em>italique</em>

5. Je finirais cette partie par quelques points essentiels qui ne font pas parti de la structure html mais qui apporte un supplément en terme de SEO. Tout d’abord, il est necessaire d’avoir un site dont l’url en www.votredomaine.com et l’url votredomaine.com redirigent au même endroit sinon les robots pourraient analyser cela comme deux pages différentes et surtout comme une duplication de contenus.

Ensuite, mettez en place un système d’url « propres », c’est a dire qu’il ne doit y avoir aucun underscore ( _ ) dans l’adresse, préférez des tirets ( – ).

Enfin, placez un fichier robots.txt à la racine de votre site :

User-Agent: *
Disallow :
Sitemap: http://www.votredomaine.fr/sitemap.xml

Dans l’exemple ci dessus, la ligne User-Agent definit les robots ayant l’autorisation de parcourir votre site web, un astérisque permet d’autoriser tous les robots. Pour la petite information, il existe plus de 300 robots et tout ne sont pas importants. Je vous conseillerais de vous attarder sur le plus connu, GoogleBot.
Ensuite, la ligne Disallow permet de definir les pages interdites aux robots. Vous pouvez soit y noter une page précise ( /blog/index.html ) , soit un répertoire ( /blog/ ), soit interdire toutes les pages ( / ), soit laisser le champs vides pour tout autoriser.
Enfin, la ligne Sitemap, qui va vous permettre de déclarer la carte de votre site au format xml. Celle ci est donc un lien vers un fichier disposé aussi à la racine de votre site et qui va permettre de donner des informations supplémentaires aux robots afin de savoir comment lire votre site.

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>

<urlset xmlns="http://www.sitemaps.org/schemas/sitemap/0.9">

 <url>

  <loc>http://www.digitalsky.fr/</loc>

  <lastmod>2014-01-31</lastmod>

  <changefreq>always</changefreq>

  <priority>1</priority>

 </url>

 <url>

  <loc>http://www.digitalsky.fr/ma-page.php</loc>

  <lastmod>2014-01-31</lastmod>

  <changefreq>always</changefreq>

  <priority>0.9</priority>

 </url>

</urlset>

Voila qui devrait déja vous aider un peu à comprendre le réferencement.
Dans la prochaine partie de cet article, nous nosu attaquerons à la rédaction du contenu ainsi qu’à la visibilité sociale.



23Fév
2014

Wahou ! il y a déja 3 commentaires sur cet article. Réagir à cet article »

  1. Fernandez Balthazar

    Posté le 1 mars 2014 à 13 h 20 min

    Je suis content d’avoir trouvé cet article ! Vivement la suite 😉

    ps: j’ai découvert ton site grâce aux forums de grafikart :)

  2. Lucas P.

    Posté le 1 mars 2014 à 19 h 31 min

    Bonjour Fernandez,Merci pour le commentaire ! ca fait très plaisir de voir de l’activité !

    La suite devrait arriver prochainement, ne t’inquiete pas ! Surtout n’hesite pas si tu as des questions sur ce thème.

    à toute

  3. Fernandez Balthazar

    Posté le 2 mars 2014 à 13 h 04 min

    Je vais de ce pas voir la seconde partie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *